L’éthique du kinésiologue

 

Qui se préoccupe d’éthique, s’intéresse nécessairement au bien de l’autre.

 

L’éthique est l’affaire de tous et touche tous les domaines de notre vie.
Elle parle autant de nos actions envers les autres que de celles des autres envers nous-mêmes.

Dans le domaine de la relation d’aide, l’éthique des praticiens ne se résume pas uniquement à l’application des codes de déontologie. Elle touche un domaine beaucoup plus large qui relève de quelque chose de plus subtil, qui se « joue » avec finesse et flexibilité dans la recherche permanente de l’attitude la plus juste à adopter.

« Ma capacité à créer des relations qui facilitent la croissance de l’autre comme une personne indépendante est à la mesure du développement que j’ai atteint moi-même. » Carl Rogers

Que l’on travaille en kinésiologie, en psychothérapie ou avec d’autres techniques, les professionnels s’accordent à dire que les résultats obtenus dépendent plus du praticien lui-même, de son attitude et de son évolution personnelle, que des techniques qu’il met en œuvre.
Par conséquent, se pencher sur l’éthique de l’accompagnement ne constitue pas, selon moi, une option facultative mais bien une démarche essentielle pour qui veut s’engager dans la relation d’aide.

Corinne LUC

 

Deux cours sont au programme en fonction de la formation que vous suivez.

  • « L’éthique du Kinésiologue  » ouvert à tous les kinésiologues en formation ou déjà formés (3 jours)
  • « Éthique et gestion de la pratique en cabinet » pour les futurs consultants en Touch For Health (2 jours)

L’éthique du Kinésiologue (3 jours)

Ce cours a été créé en 2007. Il aborde des notions d’éthique non seulement dans la pratique de la kinésiologie mais aussi dans notre quotidien. Comprendre nos comportements avec les autres et le comportement des autres quand nous voulons les aider, nous permet de nous positionner de manière plus juste.

Ce cours est conçu pour les personnes formées en kinésiologie. Pré-requis : 60 heures de formation.

Les différents thèmes abordés sont :
  • La définition de la kinésiologie : savoir présenter la profession
  • La sécurité du client et la confidentialité
  • L’accueil, l’écoute et la communication pendant la séance
  • L’étude de la relation d’aide : connaître ce qui se joue entre le professionnel et la personne au-delà des mots (travaux de Carl Rogers, Eric Berne, Stephen Karpman, notions de transfert, contre-transfert et projections)
  • Ni médecin, ni gourou, ni ami, ni sauveur… comment trouver sa juste place ?
  • Éthique et test musculaire : À quoi répond le test musculaire ? Que pouvons-nous tester ? Comment présenter les informations issues du test musculaire ?
  • La relation kinésiologue/consultant, un lien quantique fait d’énergie et d’informations
  • La gestion des difficultés rencontrées
  • Toutes questions soulevées par le groupe concernant l’éthique de la profession.
Cette formation s’adresse aux personnes qui pratiquent la kinésiologie de manière professionnelle ou occasionnelle.
 
Une réflexion sur soi-même
Se pencher sur la notion d’éthique n’est pas un acte anodin. Au delà d’une réflexion sur la profession et des éventuelles remises en question qui peuvent en résulter, ces trois jours de formation entrainent inévitablement une étude de nos comportements. Ce thème ne touche pas uniquement la sphère professionnelle mais nous interpelle sur notre attitude au quotidien dans nos relations avec les autres.
Ce cours vous propose un face à face avec vous-même, un moment de curiosité…sans jugement.
 
 

Éthique et gestion de la pratique en TFH – conforme au programme IKC pour les consultants en TFH – (2 jours)

Ce cours s’intéresse de manière spécifique à la pratique du Touch for Health.

Il aborde les points suivants :
1) Les spécificités du Touch For Health en tant que technique de kinésiologie
2) La rencontre avec la personne – assurer un climat de sécurité et de confidentialité dans un cadre professionnel
3) La pratique du Touch For Health
  • Le respect du modèle éducatif
  • L’impact du toucher dans le déroulement de la séance
  • L’accompagnement des émotions
  • Aider la personne à fixer son objectif sans interférer sur ses besoins – La laisser libre de proposer ses propres métaphores pendant la séance
  • La responsabilité de soi – Quelle signification pour la personne et pour le praticien ?
  • Les limites de la pratique et les difficultés rencontrées
  • La gestion du temps
  • Le paiement de la séance
4) L’éthique du consultant
  • Trouver sa place de professionnel, en comprendre les enjeux et mesurer sa responsabilité
  • Se conformer aux codes d’éthique et de déontologie instaurés par les instances représentatives du Touch For Health
  • L’activité professionnelle en accord avec les lois du pays

 

Les futurs Consultants en TFH peuvent choisir de suivre ce cours ou bien le cours de 3 jours intitulé « L’éthique du Kinésiologue » dans lequel toutes ces notions sont approfondies.